Bonjour,

Je m’appelle Claire et je suis partie avec le programme Camp America dans l’archipel des îles San Juan, au nord de Seattle durant à peu près 12 semaines. Mon travail d’été aux Etats-Unis était d’être animatrice (counselor). Je donnais des cours de français le matin, et je m’occupais de deux activités pour les enfants: culture française et cuisine. Mais j’ai parfois fait de l’art, ou bien du tennis. J’ai été très bien accueillie, mon été s’est très bien passé. Je me suis liée d’amitié avec des américains et des français. J’ai adoré l’endroit ou nous étions, c’était magnifique.

Ce que j’ai préféré c’est enseigner le français et faire des jeux, autres activités avec les enfants. Ce qui m’a parfois posé problème et la vision américaine de la colonie de vacances, beaucoup plus stricte qu’en Europe. Les enfants ne doivent vraiment faire aucune bêtise et les « punitions » étaient trop exagérées par rapport au problème. J’ai pu visiter les îles San Juan, la ville de Seattle, et l’île de Vancouver au Canada. On avait en moyen 1h de pause dans la journée, mais nous ne pouvions pas partir de l’île, sinon on avait 36h de congé toutes les deux semaines.

Pour ma part, il y a eu vraiment un échange culturel, puisque je travaillais dans un french camp, les enfants étaient américains, donc on leur apprenait beaucoup sur la France, son histoire, sa culture, etc. En échange ils m’ont appris beaucoup sur les Etats Unis. Mon expérience était magique et inoubliable, je pense qu’elle m’a fait grandir. Avant de partir, j’étais un peu anxieuse, j’avais un peu peur. Mais j’avais vraiment envie de faire quelque chose de mon été, de travailler avec les enfants, et surtout de voyager et de voir enfin les Etats Unis. J’ai donc opté pour le programme Camp America afin de trouver un job été aux USA.

A mon arrivée, j’étais un peu perdue et tout éblouie par la beauté du lieu. Mon niveau d’anglais n’était pas très bon, et il s’est amélioré, j’ose parler anglais maintenant. J’ai tissé beaucoup de lien et j’ai gardé contact avec mes amis animateurs mais aussi avec les enfants.

L’aspect le plus surprenant est le fait que dès que tu arrives, on te donne très vite des responsabilités, tu dois faire des choses que tu n’as jamais fait auparavant, par exemple: enseigner le français, remplacé un animateur au cours de tennis, préparer une chorégraphie pour la parade du 4 juillet, etc. Pleins de petits défis à relever.

L’aspect le moins évident a été la fatigue, la quantité de travail alors que normalement pour les étudiants, nous sommes en vacances. C’était non-stop de 8h du matin à 22h avec juste une heure de pause. Il fallait travailler après 22H, préparer la classe de français, les activités, l’animation du lendemain. Et aussi on ne te montre aucun signe de gratitude, d’encouragement jusqu’à la fin de l’été. L’aspect le plus agréable a été partagé avec les enfants, avec les autres membres du staff.

Mais aussi à la fin quand la directrice te remercie, et te félicite de ton travail et te demande de revenir l’année prochaine. Mon moment préféré, il y en a beaucoup, avec les enfants une bataille de dentifrice dans les salles de bain, avec le staff quand on est resté bloqué à la frontière entre le Canada et les Etats Unis et qu’un douanier canadien nous a hébergé chez lui et nous a amené à une fête familiale Sri lankaise ou nous avons appris à manger avec les mains des plats typiques. Mon plat préféré a été les pancake le matin ! Ma coutume préférée était l’activité du soir, on faisait des jeux variés très amusants. OUI je repartirais si je pouvais, je vais d’ailleurs essayer de retourner au même endroit cet été si j’ai le temps.

Camp America a été vraiment une expérience géniale pour me faire des amis, pour parler anglais et pour travailler un été aux Etats-Unis en tant qu’étudiant.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.